diaporama
 
Accueil > Communauté > Fan-fictions > The Story : Apokirov > Saison 4 > Épisode 71

Épisode 71 – Le retour de l'Apokirov

Dans l’épisode précédent de The Story : Apokirov

 

 

 

Zéphyr : Le général... Mar... MartinMb?

Natalya : C'est impossible!

CnCBoy : Martin?

Ga3L : Non, ça ne peut pas être lui...

Zéphyr : HA! MOUAHAHAHAHA! LE GÉNÉRAL... MARTINMB! Survécu... à la destruction de son vaisseau! Pour être... tué par MOI! OUIIIII! Arg... Voyez ma... gloire!

 

 

Natalya : Ce vaisseau a de quoi quitter la faille?

Cyann : Il y a un bouton pour activer le stabilisateur spatio-temporel en tout cas.

Natalya : Et ce serait possible d'appuyer dessus s'il te plaît?

Cyann : Personne ne me l'avait demandé!

Vorikopa 2 : Attention, sortie de l'Espace des Dieux imminente! Univers d'arrivée : monde de Zéphyria.

Ga3L : DOH! Il faut aller dans l'univers de Poutine Neu...

 

 

 

C&C The Story : Apokirov – Épisode 71 – Le retour de l'Apokirov

 

 

 

BoneWerks courrait à travers les corridors du vaisseau CW, tentant de leur échapper. Ces créatures n'étaient pas comme les All-Brains. Elles ne dévoraient pas votre corps, mais votre esprit et votre âme... BoneWerks les sentaient se rapprocher, il savait qu'elles ressentaient sa peur et commençaient à s'en nourrir. Arrivé dans la salle des machines, il n'y avait plus d'issue. Le mutant paniqua, tentant de barricader les portes, d’appeler à l'aide, de trouver des armes, de sortir de là... Leur ombre se rapprochait, rôdait de l'autre coté des murs. Elle était palpable, pas par les sens, mais mentalement. La peur devenait écrasante, insupportable et inévitablement, les murs de la salle des machines semblaient se refermer sur BoneWerks, comme pour l'emprisonner avec ces monstres. L'ombre s'approchait, devenant de plus en plus pesante sur son esprit, lui coupant la respiration. C'était à présent impossible de respirer et les créatures arrivaient, elles allaient fondre sur lui d'un instant à l'autre! BoneWerks hurla, c'est alors qu'on le secoua violemment et qu'il se réveilla en sursaut.

 

BoneWerks : AAAAAAAAAH!

Ruler : Du calme Bone! Putain, c'est encore ces saloperies de cauchemars, hein?

BoneWerks : Dude... Ouais, le même que d'habitude.

Ruler : Tout l'équipage fait le même cauchemar, c'est de plus en plus fréquent.

BoneWerks : Ça commence à devenir glauque cette histoire.

Ruler : Le général Con est sorti de son bureau, si tu veux le voir. Essaie de ne pas ambitionner non plus, si t'es seulement capable de rester calme deux minutes. Je te rappelle que quand on t'a récupéré à bord de cette capsule à moitié dépressurisée, t'étais presque mort.

BoneWerks : Je vais bien dude, mais on ne peut pas en dire autant des membres de ton escouade!

Ruler : L'ingénieur savait ce qu'elle faisait.

BoneWerks : Elle savait qu'elle se serait sacrifiée pour rien? J'en suis certain. Laisse-moi aller parler à ton connard de général.

Ruler : Tant que t'es à bord de ce vaisseau, c'est aussi ton général! Porte-lui un minimum de respect, il est moins stupide que tu pourrais le penser!

BoneWerks : C'est quoi ça du respect? Sérieusement dude, faut arrêter de fumer du Kane Abis!

 

Le mutant enfila vite fait une chemise de la CW qu'il boutonna grossièrement, puis s'en alla d'un pas décidé vers la salle de commandement du C.W.S. Apocalypse 3 pour confronter le général Con. Pour lui, récupérer une saloperie de disque dur ne justifiait pas le sacrifice de l'Ingénieur, de Bren et des autres. L'honneur n'existe pas, ce n'est qu'une vulgaire excuse pour faire exécuter des missions suicides...

 

 

 

Pendant ce temps, sur la planète Poutine 9, dans le parlement de la capitale planétaire, plusieurs chefs d'état étaient présents pour assister à la réunion importante qui suivait le retour du Divinateur de sa mission épique au cœur de l'Empire Zéphyrien. Dans la grande salle de réunion il y avait Yelena, Shadow, Gregorian, le commissaire Arbiter ainsi que Dom Dom. Le Grand Vodkamarade Vodka et le général Boris Ivrovitch étaient également reliés via vidéoconférence, bien que la distance rendait la communication mauvaise.

 

Gregorian : … C'est ainsi que le Grand Alchimiste a été ramené vivant et sorti des griffes de notre ennemi infernal, mes frères et sœurs!

Shadow : Impressionnant! Du bon travail, camarade Yelena et frère Gregorian!

Dom Dom : Voilà ce que je voulais dire quand je disais que notre ennemi n'est pas invincible! Vous m'impressionnez d'avoir eu le courage d'agir, Gregorian! Même un couard comme vous aurait des leçons à donner à bien des gens ici!

Yelena : Vous m'avez l'air bien songeur, Grand Vodkamarade Vodka.

Vodka : Hem... Cette histoire me trouble. Comment se fait-il que pendant tout ce temps, le Vengeur Rouge eut été en réalité MartinMb et que personne ne s'en soit rendu compte?

Yelena : Nous avons cru MartinMb mort dans la destruction de l'URSS Apokirov. Apparemment, nous avions tort. Quoiqu'il en soit, il est clair que la personnalité de MartinMb a été gravement affectée par le cours des événements, puisque même ses amis les plus proches ne l'ont pas reconnu jusqu'à la toute fin.

Vodka : Une fin bien dramatique... Que j'entends venger, bien évidemment.

Shadow : Oui! Sur notre honneur, ce sale Zéphyr ne restera pas impuni pour ce qu'il a fait à nos amis!

Yelena : Encore faudra t-il retrouver vos amis. L'Apokirov zéphyrien semble être sorti de la faille spatiotemporelle dans la mauvaise dimension.

Gregorian : Le Grand Alchimiste nous aidera à les retrouver!

Arbiter: Parlant de votre Grand Alchimiste, où est-il passé? Je trouve fortement suspect que lui et votre mystérieux ninja aient tous les deux disparus depuis votre retour de mission.

Gregorian : Le Grand Alchimiste est présentement occupé, il a demandé à n'être dérangé sous aucun prétexte.

Arbiter : Son comportement n'a rien d'étonnant, mais cela ne rend pas ses actions moins suspectes.

Vodka : CnCBoy se manifestera bien assez tôt, j'ai confiance. En attendant, il nous faut préparer le conflit imminent avec Zéphyr. Vous n'avez pas été convoqués à cette réunion d'urgence que pour discuter du rapport de la mission de Yelena, j'en ai bien peur. Il y a des nouvelles plus graves. Boris, je vous laisse expliquer la situation à nos vodkamarades.

Ivrovitch : Une flotte massive de l'Empire Zéphyrien vient d'arriver en Vodkalie. Nous avons très bien fait d'évacuer toute la population, car d'après les sondes restées camouflées en orbite, ces monstres fascistes auraient massivement atomisé et brûlé la surface de Vodka1. Vodkagrad et le VodKremlin sont en ruines, mais la population a été relocalisée en lieux sûrs, loin de la Mère Patrie. Les forces ennemies sont descendues au sol, puis n'ont rien trouvé et sont rembarqués avant de mettre les voiles. Nous pensons que la prochaine cible de cette flotte d'invasion sera inévitablement Poutine9.

Shadow : Grand Dieu...

Dom Dom : Alors nous les attendons! Qu'ils viennent!

Vodka : Dom Dom, ne me faites pas radoter... Il ne faut jamais sous-estimer Zéphyr! Préparez-vous à la bataille du siècle.

Gregorian : Le Grand Alchimiste nous aidera à passer cette épreuve!

Shadow : Quelles sont les informations dont on dispose sur cette flotte d'invasion?

Ivrovitch : Elles vous seront transmises électroniquement, mais pour résumer, c'est une armée entière. Ils ont assez d'effectifs pour conquérir le secteur entier. Heureusement, une telle force de frappe met beaucoup de temps à coordonner ses déplacements, nous aurons donc le temps de préparer le terrain pour les recevoir.

Shadow : Ça le terrain, on va le préparer... Ces chiens vont payer très cher.

Vodka : Nous allons nous en assurer, Shadow. Une flotte Vodkalienne sera envoyée pour renforcer vos défenses, mais pour le moment, c'est tout ce qu'on peut se permettre.

Dom Dom : Quel genre de « flotte »? Encore quelques vaisseaux minables pour faire semblant que la Vodkalie participe activement à nous défendre!

Vodka : Pas cette fois, monsieur Dom. Vous aurez Ivrovitch en personne, ainsi que la majorité de nos forces spatiales restantes à votre disposition. C'est tout ce qu'il nous reste, donc ne les gaspillez pas.

Shadow : Tu vas tout coordonner depuis votre refuge secret, Vodka?

Vodka : Pas exactement. Vaut mieux un commandant qui soit sur place et surtout dont Zéphyr ne connaît pas les tactiques. Je me permet d'avancer un choix de commandant en chef qui je crois serait le plus approprié pour défendre Poutine9. Quelqu'un s'oppose t-il à ce que Dom Dom prenne en charge ce poste?

Shadow : Hem... Ça ne me remplis pas de joie, mais si tu crois que c'est nécessaire, Vodka, alors je suis aussi pour. Il est honorable et a montré sa valeur par le passé, même en tant qu'ennemi.

Gregorian : Je laisserai au Grand Alchimiste cette décision.

Dom Dom : Aurai-je le commandement de toutes les forces militaires?

Vodka : Toutes celles présentes dans le secteur de Poutine9. Je propose également de répartir les tâches, par exemple en assignant Shadow comme commandant des forces au sol, Gregorian comme responsable du réseau défensif, Yelena comme commandante des forces spéciales et Boris comme commandant des forces spatiales.

Dom Dom : Cette répartition fait du sens!

Vodka : Alors soit. Je vais devoir vous laisser, car le devoir m'appelle. Nous nous reverrons après votre victoire... ou alors, en enfer!

 

La communication avec Vodka fut interrompue et la réunion levée. Un rude combat approchait...

 

 

 

Dans l'autre dimension, le Z.E.S. Apokirov continuait sa course en hyperpropulsion pour s'éloigner de la faille spatiotemporelle. À son bord, l'équipage découvrait l'aménagement de ce vaisseau toujours en construction.

 

 

Cyann : Génial! Je n'aurais jamais imaginé que l'Apokirov était aussi cool!

Naltaya : Il était mieux avant, c'est à dire sans les logos de l'Empire Zéphyrien partout!
Molock : C'est quoi ce bordel, rechargement requis? Mon canon automatique est bien rechargé...

Ga3L : Je crois que c'est ta batterie.

Molock : …

Ga3L : Tes composantes électroniques ont besoin de courant.

Molock : J'ai une batterie?

Ga3L : Heu, ouais.

Molock : Je peux arracher la tête de tous les êtres vivants de la galaxie pour exprimer ma colère?

Ga3L : Doh!

Molock : Je vais prendre ça pour un oui.

Natalya : Molock! Couché!

Molock : Non.

Cyann : Il paraît que Logue a appelé son chien Molock. Probablement en ton honneur?

Molock : Dans ce cas, je vais appeler mon épée « Logue », en son honneur... Tout de suite après l'avoir égorgé avec. Bon, où est-ce que je peux trouver une prise de courant?

Vorikopa 2 : Tournez à droite au bout du corridor, puis longez la paroi de tribord sur 20 mètres.

Molock : Hem, merci. ...Attends, espèce de sale bitch, tu n'es pas supposé être aussi ennuyante! Je t'ai programmée pour emmerder les gens!

Natalya : Voilà qui explique bien des choses...

Vorikopa 2 : Le système d'assistance électronique de bord Vorikopa 2 a été programmé par le professeur CnCBoy, le professeur Hellfire, ainsi que l'équipe de travail du laboratoire du Z.E.S. Zack Wind. Votre information est invalide.

Molock : … Je vais tout briser à bord de ce vaisseau, incluant cette conne.

Natalya : On ne peut pas se permettre ce genre de stupidité à l'heure actuelle. Vaut mieux reprendre des forces et terminer la construction de ce vaisseau pour qu'il soit 100% fonctionnel au plus vite.

Ga3L : Pour ça, il va nous falloir un chantier spatial équipé des dernières technologies de l'Empire Zéphyrien... Inutile de vous dire que ça se trouve pas à tous les coins de rue.

Cyann : Je crois savoir où on peut trouver ça!

Ga3L : Ha bon?

Cyann : Sur une planète tout près d'ici, anciennement Poutine2, renommée Z.E.P.13 suite à la conquête des territoires F.B.D. à la fin de la dernière guerre.

Ga3L : Poutine2... La planète qui produisait les patates pour les poutines du Péka.

Cyann : Elle est officiellement sous le contrôle de l'Empire, mais la vérité est tout autres. Je connais le gouverneur de cette planète, il pourra sûrement nous aider à terminer le vaisseau en échange d'informations et de quelques petits services une fois l'Apokirov terminé.

Natalya : Qu'est-ce qui nous dit qu'on peut lui faire confiance? Et puis d'ailleurs, sans vouloir faire ma parano, on te connaît à peine. Pourquoi est-ce qu'on te ferait davantage confiance?

Cyann : Je crois qu'il serait plus que grand temps que je vous révèle ma vrai identité, en effet. Vous n'êtes pas sans savoir que moi et Logue étions des prisonniers de marque. Mais c'est uniquement parce que la Death Confessor Division avait des doutes de notre véritable nature, car s'ils avaient su la vérité ou s'il avaient cru que nous n'étions que de simples individus banals, je serais dans le même état que Molock à l'heure qu'il est.

Molock : Ça peut s'arranger si tu ne te grouille pas à nous dire d'où tu sors...

Cyann : J'aime faire durer le suspens un peu! En faite, moi et Logue faisons partie d'une organisation au sein de l'Empire Zéphyrien, connue uniquement sous le nom de « La Résistance » et dont le but ultime est de mettre fin au règne de terreur de Zéphyr!

Natalya : Nous avons donc des alliés au cœur même de l'Empire?

Cyann : Tout un réseau, certes surveillé et pourchassé sans relâche par la DCD, mais infiltré partout, même dans les plus hautes sphères gouvernementales. Moi et Logue devions emmener le Chancelier Eomer et Hanayoru jusqu'à une base secrète de La Résistance pour les capturer ou les rallier à notre cause, mais cette base secrète a été sauvagement massacrée sans pitié par les troupes de Apolyon juste avant notre capture.

Natalya : Oui, j'ai entendu ces bouchers de « Confesseurs » en discuter pendant que nous étions transférés.

Cyann : J'avais plusieurs amis qui vivaient là bas... Tous sont morts... Mais ça ne rend notre combat que plus juste! La Death Confessor Division collectionne les crimes de ce genre. Ils sont plus coupables par leurs atrocités que les criminels qu'ils pourchassent. Cet empire ne propage pas la terreur uniquement à cause de Zéphyr, mais aussi à cause de ses sbires, comme Silk, Apolyon ou même Mika à une époque.

Ga3L : Le régime de la CWS n'était pas mieux.

Cyann : Ni celui du FBD. Si à présent vous en avez assez, vous aussi de vivre sous la dictature ou que rejoindre la Résistance vous intéresse, alors allons sur Z.E.P.13 pour continuer le combat!

Natalya : Tu ne pouvais si bien dire. Cap sur cette planète!

Vorikopa 2: « Cette planète » est un paramètre invalide. Veuillez entrer un paramètre de destination indentifiable.

Molock : Haha!

Natalya : Ta gueule Vorikopa! Tout le monde à la salle de commandement. Cyann, tu nous conduiras à cette planète toi-même.

Cyann : Entendu!

Molock : Fuck, attendez-moi, je suis branché!

Ga3L : Attend, je vais te trouver une extension électrique.

Molock : …

 

L'Apokirov aux couleurs impériales se mis donc en route vers la planète Z.E.P.13, anciennement Poutine2. Cette dernière n'était pas située très loin et le vaisseau y fut arrivé quelques heures plus tard, après que Ga3L eut pris la précaution d'activer le dispositif d'invisibilité. Une fois en orbite, Cyann contacta rapidement le gouverneur planétaire, un officier militaire haut gradé de l'Empire Zéphyrien, qui affichait toujours le plus grand des sourires.

 

Cyann : Général Paillette, c'est un plaisir de vous revoir!

Paillette : Tout le plaisir est pour moi, Cyann. Alors, qu'avons-nous là?

Cyann : Tes yeux ne te trahissent pas, il s'agit bien de l'ancien équipage de l'URSS Apokirov! Et avec une nouvelle version du légendaire vaisseau.

Paillette : D'où sort cette merveille?

Cyann : Je t'expliquerai, mais peu importe. Il est maintenant au service de la Résistance. Nous aurions besoin de ton aide pour l'utiliser à son plein potentiel, car il n'est pas tout à fait terminé.

Molock : C'est à peine s'il a été commencé... Tous les fucking murs sont ouverts avec des poutres en métal partout.

Paillette : Je vois. Tu sais à quel point je suis quelqu'un de fiable, Cyann, il me fera plaisir de vous aider! Au fait, qui est ce cyborg?

Cyann : C'est Molock de l'Apokirov... Récupéré dans cet état. Disons que c'est une autre victime de l’impérialisme Zéphyrien.

Molock : Je ne suis PAS une victime!

Paillette : Allons donc, nous sommes tous victimes de ce régime cruel est injuste. Amenez ce vaisseau auprès du miens, le glorieux Z.E.S. Destiny Hand et je verrai ce qu'on peut faire pour vous.

Cyann : Entendu!

Vorikopa 2 : Communication terminée.

Ga3L : Ouais... Cet homme ne m'inspire pas confiance du tout.

Natalya : À moi non plus...

Cyann : Disons que le général Paillette a un passé mouvementé et pas une réputation géniale, mais c'est probablement notre seule espoir de terminer l'Apokirov sans être découverts par Zéphyr.

Ga3L : Quel genre de passé mouvementé?

Cyann : Hé bien, si je me souviens bien, il a commencé comme soldat dans l'armée française, chargé d'enquêter sur les activités du Nod. Entre temps, il a fini par rejoindre le Nod, séduis par ses idéaux comme bon nombre de soldats à l'époque. On raconte qu'il aurait ensuite livré son régiment entier au GDI dans une embuscade, en échange de la promesse d'être fait officier et pour une somme d'argent intéressante. Il faisait donc partie du GDI quand le FBD a émergé de l'ombre et s'est mis à gagner la guerre. Évidemment, il a été tenté de rejoindre le camps gagnant, pour éviter d'être fait prisonnier, donc il a secrètement passé un deal avec le FBD pour passer dans leur camps en échange d'informations précieuses sur les forces du GDI, alors dans une situation déjà mauvaise. Il a servi pendant plusieurs années comme officier haut gradé du FBD, avant d'être approché par Zéphyr pour rejoindre le CWS, avant sa déclaration d'indépendance. Paillette a rejoint le CWS pour combattre ses anciens alliés et il y est resté jusqu'à l'Hérésie de Mika. D'après les rumeurs qui courent, il a fourni des renseignements aux forces rebelles qui ont suivi Mika, en échange d'une somme d'argent notoire, mais cette information n'a jamais été prouvée. C'est maintenant l'un des membres les plus dévoué à la Résistance, avec sa Garde personnelle, les Knight Eagles.

Natalya : Donc, tu es en train de me dire que nous avons accepté de dealer avec un homme dont l'histoire personnelle est composée uniquement de récits de trahisons diverses?

Cyann : Avons-nous d'autres choix?

Ga3L : Heu, oui, justement. Genre ne PAS dealer avec lui!

Cyann : Je vous dit que tout se passera bien! Il n'a pas intérêt à trahir la Résistance quand même, surtout si la DCD venait à apprendre qu'il en faisait partie!

Natalya : Nous verrons... Cap sur le vaisseau de ce personnage et voyons ce qu'il a à nous offrir.

 

 

 

Dans la faille spatiotemporelle, à bord du Zack Wind dévasté, l'Empereur était assis sur un lit dans l'infirmerie du vaisseau, pendant qu'une infirmière finissait ses points de suture au visage. Il avait le bord des yeux noircis, un énorme plâtre autour des côtes, un verre d'eau dans les mains et ne semblait pas du tout amusé. Apolyon arriva pour rejoindre Eomer, Hanayoru et le général Sulfuric qui étaient déjà au chevet de leur chef.

 

Zéphyr : Ha, c'est pas trop tôt! Avez-vous retracé mon vaisseau?

Apolyon : Les corridors du Zack Wind ont été pas mal amochés, par les combats, mais il devrait être opérationnel assez tôt....

Zéphyr : Pas le Zack Wind, idiot, le Z.E.S. Apokirov!

Apolyon : Non, Très Grand Empereur, ils ont fuis dans la dimension de Zéphyria!

Zéphyr : Rah... Au moins ils n'ont pas pu rejoindre les forces qui nous ont attaquées. J'irai m'occuper personnellement de la Vodkalie... Apolyon, prenez vos forces et allez me récupérer mon Apokirov avant que nos chers amis Ga3L, le cyborg et la fille de Vodka ne foutent le bordel dans mon Empire avec! Quant à vous, Chancelier Eomer, vous vous occuperez de gouverner l'Empire pendant mon absence. Sulfuric se chargera de garder l'Espace des Dieux de toute nouvelle incursion.

Eomer : Merci, Mon Empereur!

Apolyon : Et pour ce qui est du clone de Silk, maître?

Zéphyr : Demandez à Hellfire de le terminer au plus vite!

Hanayoru : Je croyais que Hellfire était mort?

Zéphyr : Ce n'est pas bien grave. Collectez la mémoire de Hellfire et mettez au point un clone.

 

Apolyon jeta un regard inquiet à Sulfuric, qui semblait tout aussi nerveux.

 

Apolyon : Mon Empereur...

Sulfuric : Mon Empereur, Hellfire semble avoir supprimé toutes ses données génétiques et sauvegardes de clonage contenues dans Cabaal avant de nous trahir. On ne pourra pas le ramener à la vie.

 

Zéphyr déposa alors son verre d'eau en tremblant, le regards fixé au mur en face de lui. Il semblait sur le point d'exploser.

 

Zéphyr : Que tout le monde sorte de cette pièce, sauf Apolyon et Sulfuric.

 

Sans demander son reste, l'infirmière déposa son matériel et sortit en compagnie de Eomer et de Hanayoru. À peine la porte fut-elle refermée derrière eux que la voix de Zéphyr résonna comme un coup de tonnerre.

 

Zéphyr : COMMENT ÇA SE FAIT QUE PERSONNE N'AIT VU VENIR NI NE M'AIT INFORMÉ DE LA TRAHISON DE CETTE PUTE DE HELLFIRE!? Mes deux scientifiques les plus importants et les plus surveillés de tout l'Empire arrivent à forniquer un plan pour s'enfuir, sous les yeux de Cabaal et même la DCD n'est pas foutue de le découvrir! Je suis entouré d'incapables et des traîtres! Silk était peut-être un imbécile fini, un ivrogne et un idiot, mais quand je lui demandais de surveiller quelqu'un, il le faisait!

Apolyon : Sauf votre respect, mon Empereur, vous ne nous avez pas demandé de surveiller Hellfire...

Zéphyr : Je vous avais demandé de surveiller CnCBoy, bande de crétins! Ça veut dire de ne pas le laisser embobiner mon chef scientifique et désactiver mon ordinateur de bord! On ne peut plus faire confiance en personne! Mikakiller, Hellfire... qui sera le prochain à me trahir? Oui, j'oubliais, seuls mes servants compétents me trahissent!

Apolyon : Franchement, je trouve que vous allez un peu loin!

Zéphyr : Ha bon? Vous avez empêché Hellfire de passer dans le camps ennemi? Vous avez empêché mes prisonniers de s'enfuir avec mon nouveau vaisseau? Vous avez vu venir l'abordage du Zack Wind? Vous allez encore sortir des excuses pathétiques, mais je n'en ai rien à battre. Général Sulfuric, préparez le Zack Wind et la seconde phase de l'invasion dimensionnelle. Quant à toi, Apolyon, je te suggère de retrouver au plus vite le Z.E.S. Apokirov. L'échec n'est pas une option.

Sulfuric: Tout de suite!

Apolyon : À vos ordres, maître!

Zéphyr : Cette fois, ma rage n'aura pas de limite... Et cet univers ne le saura que trop tard.

 

 

 

Dans le prochain épisode de The Story : Apokirov

 

 

 

Inconnu : Aie! Mais ça va pas?

Natalya : Tu as bien du culot pour oser t'asseoir à cette place, jeune homme!

Inconnu : T'as failli brisé ma guitare, ma jolie!

Natalya : Si tu m'appelle encore « ma jolie », ça peut s'arranger. Du balais!

Inconnu : Hey, attend, je suis venu jouer pour vous! Vous êtes l'équipage de l'Apokirov, j'ai toujours rêvé de faire un concert à bord de votre vaisseau.

 

 

Molock : … Zvasdia.

Lana : Molock.

Cyann : Vous vous connaissez?

Lana : Je te laisse faire les présentations, Mol? S'il te reste assez de cervelle pour ça? Bien que tu n'en aies jamais vraiment eu.